Doit-on assurer un bateau ?

Publié le : 14 septembre 20213 mins de lecture

La souscription à une assurance bateau est fortement recommandée pour se protéger contre les différents dangers. Par ailleurs, avant de prendre une décision, informez-vous sur la zone de couverture, les coûts, les exclusions … Réalisez votre souscription auprès d’une compagnie fiable et de bonnes réputations pour éviter les mauvaises surprises. 

Pourquoi assurer un bateau ?

Pour votre bateau à moteur ou à voile, vous devez souscrire une assurance spécialisée. Cela vous couvrira contre les dangers qui peuvent se passer dans la mer. Il faut aussi prévenir l’endommagement de la coque suite à des chocs ou autres. En effet, une assurance bateau vous couvrira contre les différents sinistres que vous risquez en mer. Elle comprend les pertes, les dommages matériels, les avaries, le vol, le rapatriement et les remorquages sur terre. L’idéal est de choisir une formule répondant à votre budget au lieu de naviguer sans protection. Les assurances bateaux peuvent couvrir également les objets de valeur emmenés comme les bijoux, la télévision, les ordinateurs … Si ces derniers sont volés, leurs rachats ne sont plus à vos charges si vous avez souscrit une assurance location bateau ou une assurance bateau. 

Comment choisir son assurance bateau ?

Pour bien choisir une assurance bateau, il faut considérer quelques points. Votre choix peut dépendre de la zone de navigation. Cela doit correspondre à votre programme. En général, vous pouvez vérifier cette information sur votre contrat. De ce fait, vous devez vous assurer de ne pas sortir de la zone prévue pour éviter les mauvaises surprises. Il vaut mieux souscrire un contrat tous risques. De cette manière, vous serez sûr d’être couvert en cas de gros sinistres. Ce dernier couvrira le vol, l’incendie, les dommages responsables, le vandalisme … De toute évidence, utilisez des comparateurs d’assurance avant de prendre une décision.

Que faut-il retenir sur l’assurance bateau ?

Lors de votre souscription, ne négligez pas les exclusions. Dans certains cas, les clauses excluent certains risques comme le défaut d’entretien du bateau, les sinistres liés à l’état d’ébriétés du skipper ou du pilote, les conséquences du gel … Informez-vous également sur les conditions de résiliation de contrat. En général, vous devez envoyer une demande de résiliation à votre assureur 2 mois avant la date d’échéance. Dans le cas contraire, vous devrez payer les cotisations de l’année suivante. Une assurance bateau couvre plusieurs causes comme la collision, l’incendie à bord, le vol du moteur principal, le heurt avec un objet flottant non identifié (OFNI) … 

Plan du site