Comment fonctionne un inverseur de bateau ?

Publié le : 14 septembre 20214 mins de lecture

Intégrée ou couplée, la chaîne de propulsion du navire comprend une fonction de décélération à onduleur. Cette pièce mécanique située entre le moteur et l’hélice est indispensable au fonctionnement du navire. Mais comment ça fonctionne exactement ?

Qu’est-ce qu’un inverseur de bateau ?

De manière plus globale, une boîte de vitesses inversée est une boîte de vitesses à rapports de marche avant, de marche arrière et de point mort, le terme marche arrière permet, donc, de changer le sens de rotation de l’hélice. La boîte de vitesses inversée, avec le moteur et l’hélice, est une partie importante du système de transmission de puissance, qui optimise l’efficacité de la propulsion. Une meilleure compréhension de son fonctionnement améliorera notre compréhension des échecs possibles.

Les inverseurs sont, généralement, robustes et constitués de pièces de haute qualité. Cependant, il est nécessaire de bien régler le sélecteur et/ou d’utiliser un kit de réparation adapté pour remplacer régulièrement les consommables ou au moindre problème de patinage ou d’engrènement des engrenages.

Inversion et réduction : double fonction

Pour résumer plus globalement, l’inverseur est une boîte de vitesses avec des vitesses avant, des vitesses arrière et un point neutre. Le terme inverseur permet de changer le sens de rotation de l’hélice. Au départ assez bruyant et assez brutal, la démocratisation de la commande électrique et électronique (largement utilisée dans les moteurs hors-bord) permet des changements de direction souples et confortables, ce qui est une véritable avancée majeure dans l’usage.

Fonctionnement d’un inverseur

L’inverseur est une boîte à trois vitesses : marche arrière, marche avant et point mort. Un moteur diesel (4 temps) monté sur un « petit » bateau tourne à une vitesse plus importante par rapport à celle nécessaire à l’activité de l’arbre porte-hélice. L’onduleur agit comme un réducteur. D’autre part, les navires plus gros disposent de moteurs diesels à deux temps plus lents avec une vitesse directement transmise à l’arbre de transmission.

Un inverseur présente des similitudes avec les voitures. La plupart des systèmes de propulsion marine à moteur thermique se composent de 3 éléments principaux : le moteur thermique, l’inverseur-réducteur et l’hélice.

La chaîne cinématique est très similaire au système de propulsion de la voiture : moteur thermique, boîte de vitesses, différentiel et roues. Sur le bateau, vous éliminez le différentiel, qui est un mécanisme qui permet aux roues de tourner à différentes vitesses lors des virages. La seule différence entre une voiture et un bateau est qu’un côté est une boîte de vitesses, et l’autre côté est un réducteur de fréquence variable, des roues et des hélices qui ont la même fonction.

Plan du site